contact

  • Tél.   + 39-0564-338243 (Nomadelfia - Grosseto)
  • Cell. + 39-335-1373555 (Hospitality Grosseto)
  • Tél.   + 39-06-30600740 (Nomadelfia - Rome)

calendrier:

  • Lundi - vendredi | 8 - 12h30 / 15 - 17
  • Samedi | 8h - 12h30

Grosseto

via Nomadelfia, 1 - Grosseto GR
58100 - Italie

Rome

via Casale San Michele, 46 - Rome
00135 - Italie

Venez nous trouver

Les visiteurs et les invités sont toujours les bienvenus dans nos maisons. | Continuer la lecture>

Foire Aux Questions

Nomadelfia veut-il exporter son modèle dans toute la société?

Nomadelfia est une vocation personnelle, qui a le désir d'être communiquée, sans imposition. Notre intention n'est pas que le monde entier devienne Nomadelfia, mais de démontrer par des œuvres qu'il est possible de vivre l'évangile socialement dans la vie quotidienne. Chacun, selon ses propres capacités, possibilités et sensibilités, peut comprendre et mettre en œuvre les valeurs évangéliques.

Nomadelfia est l'une des différentes réalités de l'Église, à vocation spécifique, à l'instar des autres réalités catholiques. Au sein de l'Église, chacun de nous a une mission différente: les principes sont les mêmes et se retrouvent dans l'Évangile. La fraternité n'a pas une expression unique, mais peut être vécue de différentes manières, car chaque charisme répond à un appel de Dieu et a sa propre beauté.

Une société entièrement basée sur l’Évangile est-elle une société fondamentaliste?

Le fondamentalisme est le déni de la liberté de la personne devant la religion. Aujourd'hui, Nomadelfia existe parce qu'il s'insère dans un contexte dans lequel l'État garantit le respect des libertés de pensée, d'expression et d'association de la personne.

De plus, la logique évangélique de l'amour universel exclut le fondamentalisme a priori: l'Evangile se propose et ne s'impose pas, car il n'est pas possible d'imposer, par le biais d'institutions, ce qui, de par sa nature, doit être librement accepté.

Les institutions de l'État doivent respecter le principe de la liberté de choix personnel. Don Zeno, dans une lettre à La Pira, écrivait: "Nous ne devons pas créer un État chrétien, mais pour tous", c’est-à-dire que l’État est et doit rester laïc. Nomadelfia ne nie en effet pas le principe de laïcité de l'État, entendu comme la neutralité de l'État face aux religions et le principe de subsidiarité. Afin de réaliser pleinement la liberté de choix personnel, Nomadelfia est favorable à un modèle de laïcité respectant la liberté de pensée, d’expression et de profession religieuse, dans lequel la personne a toujours le droit d’apporter sa propre vision de la justice et de la justice. l’éthique aussi dans la vie politique de l’État.

Qu'est-ce que Nomadelfia a à dire à ceux qui sont athées ou à ceux d'une autre religion?

Les valeurs fondatrices de Nomadelfia sont également valables en dehors de l'Église, car les principes de solidarité et de fraternité peuvent être acceptés même par ceux qui ne croient pas.

Nous demandons à ceux qui sont athées ou agnostiques de valoriser ce qui nous unit, en capturant de l'expérience de Nomadelfia ces valeurs universelles qui placent l'homme au centre; y compris l'amour, l'union fraternelle, la justice, la solidarité, l'égalité, la subsidiarité, qui ont un langage universel et vont au-delà de la religion.

... Et si un garçon majeur atteint la décision de quitter la communauté ou d'aller à l'université?

Personne ne peut être obligé de choisir une vocation s'il ne pense pas que c'est la sienne ou s'il souhaite faire d'autres expériences. Les garçons qui ont quitté Nomadelfia ont eu de nombreuses expériences différentes: université, mission, travail bénévole, stages, travail, Erasmus… Et Nomadelfia sera toujours leur famille. Comme tous les garçons qui vont étudier ou travaillent loin de chez eux, ils nous reviennent le week-end ou quand ils veulent ou ont besoin d'être avec leur famille.

Que se passe-t-il lorsqu'un Nomadelfo veut partir?

Il n'est pas obligé de donner des explications, mais seulement de donner un préavis raisonnable, afin que ses fonctions ne restent pas découvertes. La communauté lui donne le temps et les moyens de trouver un travail et une maison.

S'il n'y a pas de propriété privée, pouvez-vous conserver des objets personnels tels que des photos, des livres, des souvenirs, des vêtements, etc.?

Certainement oui. La propriété des maisons, des voitures, des appareils ménagers, des moyens de production, des meubles est une communauté, mais vous ne pouvez pas vivre sans objets pour un usage personnel. Le principe de sobriété et d'administration responsable est toujours valable, en ce sens que chacun s'autoévalue pour déterminer si les objets en sa possession le servent réellement ou s'il peut être mis à la disposition de ceux qui en ont le plus besoin.

Pouvez-vous écouter de la musique et avoir des lecteurs CD ou MP3?

Bien entendu, respecter les autres et les lignes éducatives des parents de la communauté.

Y a-t-il une censure à Nomadelfia?

Non, l'accès à l'information et au sport est gratuit. Comme beaucoup d'autres parents, à Nomadelfia, nous avons décidé de limiter l'accès aux films et aux programmes de divertissement pouvant véhiculer des messages éducatifs ou violents, et d'encourager également les enfants à jouer, se déplacer et vivre à l'extérieur. Même les programmes pour adultes sont choisis d'un commun accord, de sorte qu'ils puissent plaire à tout le monde et ne pas offenser la sensibilité de qui que ce soit.

Pouvez-vous avoir un téléphone portable ou utiliser Internet, les réseaux sociaux, les comptes de messagerie?

Par choix éducatif, vous pouvez accéder aux réseaux sociaux et aux téléphones mobiles à l'âge de la majorité.

Sur la base de quels critères les groupes familiaux sont-ils formés?

En fonction de la taille et de la disponibilité des chambres, d’abord et avant tout, mais d’autres éléments peuvent en prendre le contrôle: besoins de mobilité des personnes âgées ou handicapées, équilibre entre familles avec enfants en bas âge et familles matures, etc.

Quand et combien priez-vous à Nomadelfia?

Il y a deux moments de prière en communauté: le soir avant d'aller à la table et la messe du dimanche. En tant que population familiale, nous ne pouvons pas demander plus à nos enfants et à nous-mêmes que ce qui est demandé à chaque chrétien laïc. Naturellement, chacun est libre de trouver des moments de prière personnelle, facilités par la présence de la chapelle dans le groupe familial. Cependant, notre spiritualité nous pousse à vivre chaque moment de la vie comme une prière.

Y a-t-il des couples non catholiques ou mixtes à Nomadelfia?

Ils peuvent être présents en tant qu'invités, mais pour devenir membres de Nomadelfia en tant que membres effectifs, il est nécessaire de partager les principes fondamentaux de la vie, qui sont pour nous représentés par la foi catholique.

Tous les conjoints sont-ils obligés de prendre des enfants en famille d'accueil?

Oui, accueillir des enfants abandonnés est considéré comme un acte de justice et de fraternité qui fait partie intégrante de cette vocation.

Le Nomadelfi est-il tenu de verser tous ses actifs à l'OPC?

Oui, lorsque vous signez la constitution et devenez un véritable Nomadelfi. En revanche, les avoirs des postulants sont gelés jusqu'à ce qu'ils aient pris une décision finale concernant leur vocation.

Nomadelfia est-il une économie autarcique?

Non, ce n'est pas, et il ne veut pas être. Nous devons et voulons nouer des relations avec l'extérieur également du point de vue économique, en achetant les matières premières et en vendant les produits.

La vente est un moyen, pas la fin de notre vie, et le principe de la destination universelle des biens reste ferme, car une partie de notre production est donnée à ceux qui en ont besoin. Pour déterminer le prix, nous essayons d'éviter la spéculation en adhérant à certains principes fondamentaux: la dignité du travailleur, de sa famille et le respect des lois; la qualité du produit, la main-d'œuvre, le matériau utilisé, le respect de l'environnement, la concurrence, l'économie locale et la destination des produits vendus (est-ce une nécessité? Qui peut se le permettre et qui ne l'est pas?)

Nomadelfia et la politique

Nomadelfia n'est pas directement impliqué dans la politique, il ne dépend d'aucun parti ou mouvement. Cependant, la politique nous intéresse toujours, car il s’agit d’une activité destinée à satisfaire les besoins de chacun. La vraie politique n’est pas ce que nous voyons à la télévision, mais consiste à vivre pour nos idéaux, à travers un témoignage concret et cohérent, et c’est ce que nous faisons et proposons, par des canaux non conventionnels mais toujours efficaces.

Les Nomadelfi sont-ils qualifiés pour élever des enfants abandonnés, maltraités, maltraités ou qui ont d'autres problèmes de comportement et de relations?

Les mineurs qui arrivent à Nomadelfia sont confiés par le tribunal de la jeunesse après une évaluation du cas et sont suivis par les services sociaux, qui nous aident en cas de besoin avec des compétences spécifiques. Si la situation l'exige, nous pouvons également faire appel à des spécialistes externes.

De plus, il faut reconnaître que l'amour de la famille et la sérénité d'un environnement éducatif sont des éléments indispensables pour élever un enfant, également et surtout si cela vient de situations difficiles. La connaissance n'est pas suffisante pour éduquer les enfants, car l'amour n'est pas seulement: les deux sont indispensables, mais il doit en premier lieu toujours exister l'amour et Nomadelfia peut compter sur une expérience assez longue dans ce domaine.

Chaque enfant étant le sien, il n'y a pas de formule d'intervention égale pour tout le monde, mais pour chacun d'entre eux, vous choisissez le chemin le plus approprié, en vous concentrant sur le bien du garçon.

Les enfants de Nomadelfia grandissent-ils à l'intérieur?

Certains nous demandent si, en élevant des enfants dans un environnement fermé avec les mêmes personnes qui ont adopté les mêmes principes, il n'y a aucun risque qu'ils deviennent des inadaptés sociaux. Cette idée découle du fait que l’on a tendance à donner beaucoup de valeur à la pluralité des voix en matière d’éducation et que, de ce point de vue, l’homogénéité des valeurs serait perçue comme une perte de richesse.

Tout d’abord, notre expérience de quatre-vingts ans montre que les enfants sont généralement capables d’entrer dans la société avec sérénité et que le partage du modèle éducatif n’annule pas la diversité de chaque membre de la communauté.

Dans le groupe familial, l’enfant se confronte continuellement avec des adultes ayant des caractères différents, des manières différentes d’approcher, de se comporter, d’imposer des règles, de manifester son affection, etc. Le changement de groupe familial assure alors que cette diversité est continuellement enrichie. Et à l’école, lorsque des phénomènes de harcèlement ou de brimades ou que l’insertion d’un «nouveau» crée des frictions, ces phénomènes peuvent être mieux maîtrisés dans un environnement où les liens entre l'école et la famille sont plus étroits.

Enfin, il convient de noter qu'un grand nombre d'invités passent par Nomadelfia. Nos enfants ne manquent donc pas d'opportunités pour se confronter et rivaliser avec leurs pairs qui vivent différemment. Le fait que des contrastes puissent apparaître, des divergences de vues, ne doit pas être considéré comme une limite, mais comme une opportunité éducative, ce qui est inévitable dans la vie.

Dans ce contexte, l'homogénéité éducative devient une richesse, car elle garantit que les enfants, tout en faisant face à une certaine diversité, grandissent avec une identité forte. Cela les prépare à faire face aux défis que la société extérieure leur demande de vivre en protagonistes et non en inadaptés.

Et pour leur faire voir cela, nous essayons de montrer que dans le monde, il existe différents courants de pensée, progressivement et en fonction de l'âge. Il s'agit d'un effort considérable, car il nécessite une comparaison continue, pour trouver des lignes unitaires tout en soulignant la motivation de nos choix.

Il est important de souligner que les enfants ne sont pas éduqués pour devenir Nomadelfi, car c'est un choix professionnel et libre. Notre objectif éducatif est de former des hommes capables d’être les protagonistes de leur propre vie, d’approcher de manière critique les problèmes et d’avoir leurs propres valeurs de dignité de la personne, de fraternité, de solidarité et de justice.

Les valeurs civiles sont-elles négligées dans l'école familiale?

L'école familiale de Nomadelfia accueille les objectifs éducatifs des écoles publiques, en particulier la transmission de valeurs civiles telles que la solidarité, le respect des institutions, la légalité, la non-violence et le respect des différents. Ces valeurs sont enrichies par celles typiques du message chrétien, notamment le pardon et l'amour du prochain. La possibilité d'enrichir cet enseignement en transmettant d'autres valeurs fait en tout cas partie de la liberté d'éduquer les parents sur les enfants, droit garanti par la Constitution.