Le pèlerinage de jeunes postulants dans les Pouilles est terminé. Du 2 au 7 septembre, nous avons marché de Fossacesia à Monte S. Angelo, dirigé par deux prêtres, sur les paroles adressées par le pape François aux jeunes lors de la réunion pour préparer Synod 2018. "Il est bon de ne pas faire le mal, mais c'est mauvais faire le bien », les deux aspects des promesses baptismales. Déjà en août, nos plus jeunes enfants avaient participé à la rencontre avec le pape au Circus Maximus et à la Messe. A la suite de l'invitation du pape à ne pas renoncer au rêve que Dieu a mis dans le cœur de chacun de nous et à le réaliser avec courage, sans être conditionné par le jugement des autres et consciente d'être aimé de Dieu, nous avons parcouru le chemin que Don Zénon, en 1943, il fit passer le front et arriva en Italie occupée par les alliés. Dans une période historique incertaine et lorsque la peur maîtrisait la vie des hommes, Don Zeno n'a jamais cessé de cultiver le rêve que Dieu a mis dans son cœur. Dans son récit du voyage dans le sud, il se souvient: "Ils ont ensuite parlé des femmes:" Que fait Dieu maintenant? " Parce que j'étais habillé en prêtre. Puis un jour je dis: 'Arrête ça… Dieu. Regardez là-bas - et il y avait une belle prairie de fleurs - il continue à faire son travail. Vous ne voyez pas les fleurs, les plantes et nous avons fabriqué les bombes. "

Bien qu'aujourd'hui nous vivions «tranquillement», nous sommes souvent inconsolables et démoralisés face à un monde pour lequel il est important de produire, dans lequel nous avons du mal à faire confiance aux autres et dans lequel, pour une vie tranquille, nous reposons sur nos habitudes et risquons de les abandonner le courage qui doit nous guider.

Paul nous dit "Tout est à vous: le monde, la vie, la mort, le présent, le futur. Mais vous êtes de Christ et Christ est de Dieu. "

Sur les chemins de la miséricorde, nous avons achevé le voyage vers le sanctuaire de saint Michel Archange: avec Jésus et avec lui uniquement, nous pouvons vaincre le mal et, avec courage, faire le bien en restant dans son amour.