Chaque été, il est temps de partir pour les "Soirées Nomadelfia"; Cette année, toutefois, la soirée a changé de style et se présente sous un nouveau regard artistique: dans tous, la trépidation est vive.

L'alphabet se développe comme un fil pour lancer des messages, mais à l'envers: de Z, comme Zeno, à A of Love. Les thèmes sont nombreux et chaque lettre en suggère plus d'un: P comme pauvreté, paix, patience ... et encore des mots comme révolution, famille, justice, division, bonheur. Tout montre et donne de la joie, car les Soirées veulent apporter un message d'espoir et de fraternité.

Les Soirées Nomadelfia se sont arrêtées dans les Abruzzes et dans les Marches, signe concret de proximité et de soutien aux populations touchées par le séisme.

"Le message qui nous parvient à tous - souligna l'archevêque Giovanni D'Ercole après une soirée - C'est un message très simple: chacun de nous est une oreille, une petite oreille que nous rapportons à la maison. Beaucoup d'oreilles font beaucoup de pain, beaucoup de pain fait beaucoup de vie, beaucoup de vie fait beaucoup de joie et beaucoup de joie donne tellement de paix. Que ce soit comme ça, un message que nous emportons avec nous. Et chacun de nous à sa manière, mais avec courage et persévérance, devient une oreille qui donne la vie et apporte la paix».

Avec la clôture de l’année scolaire, la présence d’invités à Nomadelfia a augmenté. Ceux qui visitent Nomadelfia trouvent l'acceptation et le partage, vivent l'expérience communautaire de nos familles et participent à la beauté de la vie qui ne se ferme pas sur les collines de la Maremme mais se développe dans une nouvelle forme de fraternité sans frontières.

Il y a ceux qui s'arrêtent quelques heures, un jour, d'autres encore. Chacun tient dans ses peurs, ses inquiétudes, ses rêves, ses attentes, ses questions; ceux qui se sentent découragés, ceux qui n'ont plus rien en quoi croire, ceux qui cherchent une issue, un encouragement à partager, une référence, une confirmation; ceux qui veulent méditer, prient, ceux qui cherchent le silence; réponses aux problèmes de la vie.

Ce sont des étudiants universitaires qui réalisent leurs thèses, familles, éclaireurs… il n’ya pas d’âge pour se rendre à Nomadelfia, l’approcher, entrer dans sa vie.

Et en compagnie, nous nous immergeons dans le quotidien pour redonner espoir, volonté, engagement personnel, familial et social. Nous faisons l'expérience de la vitalité d'un nouveau monde, nous comprenons qu'une nouvelle société est possible

"Ceux qui comprennent seulement ne comprennent pas; qui participe comprend ". La rencontre avec Nomadelfia se traduit par un enrichissement mutuel des valeurs et des expériences précieuses qui élargissent la vue au-delà des frontières du "mien et du vôtre".