Témoignez du pouvoir perturbateur de l'Évangile avec et parmi les plus pauvres. C'est la mission du Père Damiano Puccini qui, avec l'association Oui pour la vie (oui à la vie), apporte son aide aux pauvres du Liban et aux réfugiés de Syrie. Le Liban, en effet, avec ses quatre millions d'habitants, abrite plus de deux millions de réfugiés.
En plus de l'aide matérielle, l'association promeut des processus de réconciliation entre les peuples: les musulmans chiites, sunnites et chrétiens vivent au Liban et il n'est pas difficile de trouver des plaies ouvertes où que vous regardiez. Blessures dues à la guerre qui ensanglante la région depuis des années. Le Père Damiano, et certains volontaires, en particulier, demandent aux chrétiens de pardonner les torts subis, d'arrêter une spirale de violence autrement sans fin, devenant ainsi les témoins vivants d'une foi qui place le pardon comme base pour vivre ensemble. De plus, ils demandent aux pauvres qui ont reçu de l'aide d'être eux-mêmes un point d'appui pour aider de nouvelles personnes, dans un processus qui leur permet de construire de nouvelles relations, favorisant ainsi la naissance d'un tissu social différent.

Parlant de la situation générale au Moyen-Orient, le Père Damiano nous a exhortés à avoir une vision critique, ne nous homologuant pas à l'opinion publique souvent influencée par des informations partisanes. Toutes les guerres dans la région sont dues à des intérêts politiques et économiques; les fondamentalismes (Isis, Al-Qaïda ...) sont souvent le produit et la main de ces intérêts. Le Liban est également au bord d'une guerre civile, dictée par une ingérence extérieure dont les personnes directement impliquées ignorent l'existence.