Un an s'est déjà écoulé depuis l'arrivée du pape François à Nomadelfia et à Loppiano.

Au cours d'un itinéraire de redécouverte de grandes figures de prêtres italiens, résultats désagréables au cours de leur existence terrestre, le Saint-Père il est venu à la petite Nomadelfia pour rendre hommage à Don Zeno. La "loi de la fraternité", a-t-il tweeté, consiste à expérimenter la paternité de Dieu qui nous engage à nous reconnaître mutuellement comme frères. Pour cette loi de fraternité, Don Zeno a passé toute sa vie à transformer les relations humaines en relations de frères, d'hommes reconnaissant le visage du Christ dans l'autre. Une société différente est née, un nouveau peuple. Le pape François a rencontré cela.

Et de Nomadelfia l'invitation à la fraternité universelle pour un monde à taille humaine a retenti fortement. Au-delà de son nom, Nomadelfia est une "réalité prophétique" car elle anticipe un monde meilleur pour l'homme. Mieux vaut pas que les Nomadelfi soient des personnes spéciales ou meilleures que d’autres, mais parce qu’ils essaient de mettre l’Évangile à la base des relations interpersonnelles. Et par conséquent, chaque homme est important, tant le nouveau-né que la personne âgée. Il n'y a pas d'avenir pour l'homme s'il n'y a pas d'attention pour toute l'humanité et pour toute l'existence humaine. Don Zeno nous a rappelé que même un homme maltraité dans son humanité nous condamne tous. Les mots et les gestes du pape ont amené Nomadelfia au monde. Qu'est-ce que cela signifie et qu'est-ce que cela signifie un an plus tard?

Dans un monde qui consomme rapidement des émotions positives et négatives, ce n’était pour beaucoup un espace d’espoir. Pour d'autres, c'était l'occasion de poser des questions sur le sens de la vie ... Et pour nous? Nous nous nous sentons fermement déterminés à donner la vérité aux paroles du pape François, ne pas être loué par les hommes, mais parce que nous sentons que nous sommes les petits gardiens d'une grande proposition. Nous n'avons pas le pouvoir de communication des grands moyens de communication, ni la capacité de propagande commerciale, mais nous sommes convaincus de la force de diffusion du bien. Le bien ne fait normalement pas la une des journaux, mais son pouvoir de communication touche le cœur de l'homme.

Le pape François a touché le cœur de Nomadelfia et nous voulons apporter à tous cette bonne nouvelle: sur l’Évangile, nous pouvons vivre une belle et belle vie. Nous essaierons d’apporter cette expérience autant que possible, mais tous ceux qui le souhaitent pourront venir les voir et les toucher. Au-delà de nos nombreuses failles et erreurs, nous sommes un petit laboratoire de Dieu dans lequel nous touchons notre fraternité. Un an a passé, mais nous n’avons pas oublié. Notre gratitude est toujours vivante envers le pape François. Merci.

Pin It sur Pinterest